IMRIMER
OCT.
2011
03
$liste['titre']

Joël Michel nous a quittés cet été 2011, il était un vigneron libre et ouvert

"Qualité et liberté", voilà comment Joël Michel qualifiait son champagne. Deux termes forts qui caractérisent aussi l'homme, travailleur, passionné par sa terre et ouvert aux autres.

"Qualité et liberté", voilà comment Joël Michel qualifiait son champagne. Deux termes forts qui caractérisent aussi l'homme, travailleur, passionné par sa terre et ouvert aux autres.
Neuvième enfant d'une famille de récoltants-manipulants de champagne, né à Moussy en 1948, ce Marnais n'a pas hésité à quitter les terres de ses ancêtres pour créer son propre vignoble dans le Sud de l'Aisne. Avec l'âme d'un aventurier, il s'installa à Brasles à 18 ans.

En 1969, il commençait à planter les premières parcelles de vignes. Aujourd'hui, l'exploitation compte 12,5 hectares.
Soucieux de la nature et même précurseur dans le domaine de la culture raisonné, il a été l'un des premiers, si ce n'est le premier vigneron, à favoriser l'enherbement de ses vignes. En 1983, il abandonnait les engrais après avoir arrêté les traitements anti-pourriture en 1979. En 1992, il bannissait les insecticides, les acaricides. La culture de la vigne, il la voulait sans traitement systématique, laissant "la nature et le vigneron faire leur ouvrage". A la cave, il favorisait la vinification naturelle sans ajout, ni sucre, ni levure, ni enzyme, ni acide... pour obtenir un "vin de terroir oublié".

Rencontre, échange et créativité

Diligent dans son travail, il était aussi très attentif aux autres. Il prenait souvent la plume pour écrire à ses clients. Les portes du domaine étaient ouvertes 7 jours sur 7 aux personnes de passage, amis, visiteurs, curieux ou clients. Une salle de vendangerie avait même été transformée en salle de réception pour les recevoir. Et depuis peu, cette pièce chaleureuse, où trône une massive cheminée, accueille des expositions de peintures.

Inventif dans son vignoble, Joël Michel, était sensible aux autres formes de créativité. L'amitié qui le liait à François de Villandry, éditeur d'art, lui a permis de rencontrer des artistes. Il mit alors la salle, baptisée espace "Michel", à disposition des artistes comme lieu d'exposition, d'échange et d'expression libre, bien loin des galeries d'art parisiennes.
De la dernière rencontre avec un créateur, de l'échange qui a suivi, est née une sculpture. La World champagne de Jean Claude Meynard est devenue un hommage posthume à Joël Michel, disparu trop tôt. Son unique fille Claire et sa petite-fille Victoire, reprennent le flambeau avec fierté. Elles souhaitent poursuivre fidèlement "l’œuvre" commencé par le père fondateur.

Toutes nos actualités Nous contacter Mentions légales Plan du site Infos et plan d'accès Mini-blog C.G.V.

DOMAINE JOËL MICHEL - 1 place Brigot - 02400 BRASLES
Tél. : 33(0)3.23.69.01.10 - Fax. : 33(0)3.23.69.38.18
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez consommer avec modération.

© 2003-2018 - DOMAINE JOËL MICHEL - Réalisation eNovanet (Château-Thierry) - Moteur eChampagne 6.0 - 1 visiteur connecté.